École d’été « Le geste technique : de l’action au mouvement »


Centre Paul-Langevin – Aussois  (Savoie)
17-23 juin 2018

Quels objectifs ?

A partir d’une analyse d’activités quotidiennes ou expertes cette « école d’été » a pour objectif  de proposer de réfléchir sur la notion d’activité motrice et sur la manière de l’appréhender dans sa diversité. En pionnier de l’analyse du mouvement humain et animal, Etienne Jules Marey avait il y a plus d’un siècle multiplié les études du mouvement chez l’homme et l’animal. Sa curiosité l’on amené à enregistrer et analyser la locomotion de nombreux êtres vivants, la marche, la course, le saut à la perche ou la montée d’un escalier, le galop d’un cheval, le vol d’une mouette ou d’un insecte, ou encore la chute d’une goutte d’eau ou le rebond d’une balle. Pour cela il inventa tout une panoplie de modes d’enregistrement de divers phénomènes impliquant le mouvement.

Un siècle plus tard, les principes d’enregistrement et d’analyse restent sensiblement les mêmes bien que les méthodologies se soient complexifiées et que la réflexion théorique sur le mouvement animal et humain ait largement évolué.

Ainsi but de cette école d’été est de définir le mouvement, et plus largement l’activité motrice humaine et animale, d’un point de vue conceptuel, théorique, pratique et appliquée.

 

Cette école d’été est organisée dans le cadre d’un programme de recherche financé par l’ANR (programme de recherche GESTEC) avec le support de l’EHESS.

Organisateurs

Blandine BRIL, directeur d’étude EHESS, Grac et Laboratoire EDA

Gilles DIETRICH, maître de conférences, Université Paris-Descartes, Laboratoire EDA